Maintenance- industrielle

Maintenance industrielle : Types et risques

Maintenance industrielle : Types et risques

La maintenance industrielle, une profession particulièrement touchée par les accidents. Elle représente une répartition d’équipements et moyens dans le but d’assurer une activité de production. Cette fonction est nécessaire dans la productivité des entreprises,  elle est a la seule vocation d’assurer le bon fonctionnement des outils de production.

La maintenance, un métier officialisé par l’industrialisation depuis une quarantaine d’années. Elle permet d’améliorer la qualité et la conformité des produis/services et finalement d’assurer la sécurité du personnel. Elle touche tous les secteurs d’activité et toutes les entreprises.    

Maintenance industrielle : 3 types de maintenance

La maintenance industrielle est un ensemble de toutes les actions techniques administratives durant le cycle de vie d'un équipement de production. En effet, les prestations de maintenance sont primordiales pour réparer les pannes de machines et assurer la continuité de la capacité de production d'une entreprise. L’entretien des outils de production constitue une source d’optimisation. Mais il existe différents types de maintenance

  • Maintenance préventive : ce type se fait en amont d'une panne, sa mission est de maintenir un certain niveau de service sur les équipements. Le but est de limiter la probabilité de défaillance des matériels qui sont en cours d’utilisation. Il peut agir d’inspection, de contrôle ou de visites sur équipements. Ce type est effectué par des techniciens en amont de la survenue d’une panne sur un équipement : Il s'agit d'un rôle protecteur.
  • Maintenance corrective : un type ayant pour but de dépanner ou de réparer le bien ou l’équipement. Son rôle est de ramener l’équipement défaillant en état de fonctionnement initial après l’apparition d’une panne.
  • Maintenance conditionnelle : une maintenance subordonnée à un type d’événement prédéterminé (diagnostic, mesure, usure d’une pièce…). Cette technique préventive fait partie des types les plus difficiles à mettre en place en vue d’améliorer le bien ou l’équipement, elle est dépendante de l’expérience.
maintenance-industrielle
maintenance-industrielle

Maintenance industrielle: un métier dangereux à plusieurs risques

La maintenance industrielle constitue un des piliers de la productivité des entreprises. Chaque année en Europe, entre 10 à 20% des accidents professionnels sont mortels et entre 15 à 20% de la totalité des accidents sont liés à des opérations de maintenance : la plupart des accidents se produisent lors des travaux de maintenance corrective. De même, un accident sur 10 touche un agent de maintenance.

Ainsi,  les risques liés au métier de la maintenance dépendent en grande partie de l’entreprise. De plus, le personnel doit se rendre sur place à proximité de ces équipements, ils sont donc exposés aux risques physiques associés à cette forte mobilité.

Les interventions de maintenance corrective sont inopinées et urgentes, alors que les interventions de maintenance préventive sont régulières et planifiées. Selon l’OSHA (Agence européenne pour la sécurité et la santé du travail), avoir une maintenance préventive permet de diviser environ sur 12 la probabilité d’accident pour un technicien de maintenance.

Finalement,  les accidents de travail mortels causés par un risque électrique sont nombreux. Pour cela, Il est nécessaire de:

  • procéder aux analyses des risques des modes opératoires liés aux opérations de maintenance, voire les réviser régulièrement (les modes opératoires et l’analyse des risques liés).
  • utiliser des équipements de réduction des risques en bon état de fonctionnement (eux-même soumis à une maintenance préventive).
  • utiliser les EPI (Équipements de Protection Individuels) appropriés aux situations rencontrées.