L’arbre à cames est l’une des pièces maîtresses du moteur d’un véhicule. Sa fonction est étroitement liée au système d’injection du moteur. Parmi ses principales fonctions, l’arbre à cames:

  • Assure l’ouverture et la fermeture des soupapes;
  • Aide le moteur à inspirer le mélange d’air et de carburant;
  • Aide le moteur à d’expirer le gaz brûlé à partir des cylindres pour le cas du moteur à quatre temps.

L’arbre à cames occupe une place importante dans la combustion du moteur. C’est lui qui restitue, avec l’aide du capteur PMH, les données essentielles au calculateur électronique. Ces données sont utiles pour déterminer la quantité de combustible à injecter à travers les soupapes d’admission.

Facteurs de défaillances des pièces de véhicule

Au fils des années d’usage, les pièces en permanente friction peuvent avoir des usures. Ce processus accélère la défaillance de certaines pièces du moteur. Des symptômes apparaissent ensuite et  indiquent par exemple le besoin de reprise de la rectification d’arbres à cames, de vilebrequins ou autres pièces. Parmi les raisons évoquées et qui accélèrent l’usure au niveau du moteur:

  • L’usage abusif du véhicule;
  • L’insuffisance de lubrification des pièces les plus sollicitées;
  • Le non-respect dès règles d’entretien (choix du produit, fréquence d’entretien…).

Les principaux symptômes de défaillance du capteur arbre à cames

Il se peut que le capteur de position de l’arbre à cames tombe en panne suite à un accident ou une usure normale. Avant que cette pièce ne soit plus fonctionnelle, le véhicule émet des signaux d’avertissement notamment au niveau des performances de conduites:

  • Perte de puissance du moteur;
  • Cale fréquente du moteur au ralenti (premier signe de défaillance du capteur d’arbre à cames);
  • Vibration prolongée du moteur;
  • Accélération irrégulière suite à une quantité anormale de carburant injectée;
  • Démarrage à froid difficile;
  • Fréquent ralentissement du véhicule;
  • Défaillance en phase d’accélération (anomalie d’injection et du calculateur);
  • Consommation anormale de carburant.

A ce stade où quelques-uns de ces signes apparaissent, il est impératif de faire appel à un spécialiste pour un diagnostic complet. Lui seul est capable de conclure s’il faut procéder au remplacement ou à une rectification de l’arbre à cames.

Où s’adresser lorsque la rectification de l'arbre à cames est devenue nécessaire ?

La piste à privilégier est votre garage d’entretien automobile habituel, qui lui pourra s’appuyer sur son réseau de fournisseurs local. Une alternative consistera à s’orienter vers les ateliers de mécanique générale locales disposant d’une rectifieuse cylindrique extérieure, au minimum une rectifieuse conventionnelle pour la reprise des paliers de roulement, une rectifieuse à commande numérique lorsqu’il s’agit de reprendre le contour des cames.

Rectification d’arbres à cames sur lignes de fabrication de pièces moteur

Les arbres à cames font partie des pièces mécaniques du moteur et à ce titre sont fabriqués en grandes séries dans les usines mécaniques des constructeurs automobiles ou leurs sous-traitants.

Et qui dit « grandes séries », dit « hautes cadences » !

C’est dans ce contexte que sont typiquement utilisées les rectifieuses cylindriques extérieures de la marque GST – Gesellschaft für SchleifTechnik: le fil rouge de la conception à la construction des rectifieuses est d’intégrer les innovations technologiques permettant d’atteindre la plus grande productivité avec un minimum de machines, tout en tenant compte du coût total de la rectification pour chaque unité.

Ainsi, un préalable à chaque conception de rectifieuse cylindrique GST, consistera à analyser les technologies d’outils (Corundon, CBN) les plus adéquats économiquement en recherchant à équilibrer temps de cycle de fabrication d’une unité/coût outil/nombre de machines à installer pour assurer une production capacitaire.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter le service client d’EU precision tooling !