Le 5S Atelier met l’accent sur l’aspect organisation et réorganisation d’un atelier de production afin de :

  • Créer un environnement de travail accueillant et sécurisé : un des facteurs de motivation;
  • faciliter l’accès aux outils de travail;
  • Gagner du temps, de l’espace en séparant l’utile de l’inutile;
  • Contribuer au maintien de la performance.

Le 5S étant une méthode japonaise qui stipule que la rigueur, la sécurité mais surtout l’environnement de travail propre sont des conditions nécessaires pour tendre vers l’excellence opérationnelle. Le 5S est facile à mettre en place et comporte 5 étapes essentielles dont chacune a sa signification selon les activités associées.

Seiri ou Débarrasser

Le Seiri se trouve en amont du processus 5S atelier. Il consiste à débarrasser le poste de travail du superflu et équipements, accessoires, mobilier d’atelier hors d’usage. Cette méthode met l’accent sur le besoin de classement des documents, outils et matériels fréquemment utilisés. Les objets à usage quotidien doivent être facilement accessibles et à portée de mains que ceux qui ne sont utilisés qu’une seule fois par mois. Dans ce cas, l’usage des mobiliers mobiles comme les dessertes larges série V de EUpt s’avère indispensable notamment pour les opérateurs intervenant dans tout l’atelier.

Ce type de mobilier permet à la fois de classer les outils par son usage et de les transporter vers un autre poste d’intervention.

Seiton ou Ranger

Après les actions de classement, il est important d’envisager un rangement optimal de tous les objets utiles dans un atelier. Dans ce cas, la gamme CONNECT constitue à la fois une solution aux soucis d’organisation de poste de travail LEAN et aux actions 5S atelier. La méthode Seiton préconise que chaque objet a sa place et y restera avant et après utilisation. L’utilisation des techniques de standardisation est dans ce cas indispensable, par exemple :

L’usage de codes couleurs;

Le classement par ordre alphabétique;

Le classement par ordre numérique.

En mettant l’accent sur l’optimisation de rangement, l’objectif de Seiton est de:

Rendre un poste de travail le plus ergonomique possible;

Réduire autant que possible les erreurs au niveau du rangement.

La gamme de mobiliers d’ateliers à larges tiroirs comme les établis professionnels VX-tiroirs XL/XXL peuvent être une solution de rangement idéal notamment pour les opérateurs dans le domaine du bricolage, électricité, électronique, montage ou réparation. Le classement des outils et pièces est également facilité notamment pour la configuration avec liston de marquage comme les établis d’atelier de la série V.

Seiso ou Nettoyer

L’action de nettoyage va toujours de pair avec les actions de rangement.  Seiton et Seiso étant d’ailleurs des actions indissociables. Il est difficile d’envisager une propreté dans le désordre. Seiso insiste surtout sur les:

  • actions de nettoyage du local de travail;
  • travaux de décrassage des outils de production;
  • localiser les anomalies en rapport avec les matériels d’un atelier;
  • faciliter les prochaines actions de nettoyage.

Seiso va au-delà même de domaine de la propreté. Les actions de nettoyage d’atelier de production ou des outils de travail permettent de repérer les usures prématurées de certains équipements de production. Parfois, c’est au cours du nettoyage des lieux de travail que les dysfonctionnements au niveau du mécanisme de production sont détectés. Les opérateurs pourront ensuite apporter des solutions et prendre des mesures de prévention. Grâce à la gamme CONNECT, il sera possible de configurer les postes de propreté robustes et pérennes, adaptés aux contaminations non évitables et leur environnement.

Seiketsu ou Standardiser

La méthode Seiketsu est une étape importante pour la réussite de la démarche 5S atelier. Seiketsu sous-entend que le 5S n’est pas un phénomène ponctuel. Il s’agit plutôt d’un engagement en vue d’une amélioration continue pour tendre vers l’excellence opérationnelle. L’étape Seiketsu définit les règles selon lesquelles un atelier de travail :

  • Reste débarrassé des objets inutiles,
  • Reste bien rangé
  • Est gardé propre.

Shitsuke ou Respecter

Shitsuke, la dernière étape du 5S atelier insiste sur le respect de toutes les règles établies. La rigueur est de mise pour l’application et la réussite d’un chantier 5S. Shitsuke rappelle le sens de la responsabilité de chacun envers l’engagement 5S et encourage les intervenants à y adhérer et s’y impliquer. Bref, le 5ème S consiste à faire du 5S une habitude.

Si les trois premières étapes (3S) exigent des actions concrètes sur le terrain, les deux étapes restantes (2S) désignent la poursuite et la progression des actions.

Les mobiliers d’atelier et les accessoires dédiés proposés par EU precision tooling sont des éléments facilitateurs dans l’organisation du poste de travail et son environnement proche.